JAËLL Marie | 1846 - 1925
France
Date composition : 1880
Formation

    Musique vocale : Voix et clavier : Une voix et clavier
Effectif
1 voix moyenne ou élevée, 1 piano
Editeur
[Édition ancienne] Paris, Brandus (1880) : reproduction possible sur demande à la Bnu de Strasbourg

[Manuscrit] Reproduction possible sur demande à la Bnu de Strasbourg
JAËLL Marie
|
1846 - 1925
France
Commentaire
Poésie de Marie Jaëll, traduite de l'allemand par Charles Grandmougin.
Dédicace À Madame Alfred Ott.

I. À toi (do 3-mi bémol 4)
II. Éternel amour (si 2-fa dièse 4)
III. Les Petits Oiseaux (ré 3-sol 4)
IV. Le Bonheur s'effeuille et passe (do 3-fa 4)
Créées le 25 janvier 1879 (I, II et III) et le 27 mars 1880 (IV).

Version française des Fünf Lieder :
À toi : I. Dein
Éternel amour : IV. Ewige Lieder
Les Petits Oiseaux : III. Die Vöglein
Le Bonheur s'effeuille et passe : V. Die Wang ist blass
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 3 juillet 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : Quatre Mélodies de JAËLL Marie

Fiche concernée : Quatre Mélodies

Infos complémentaires

15 + 7 =

* mentions obligatoires