France
Armande de Polignac naît à Paris en 1876 dans une famille de mélomanes. Son enfance se passe à Londres où elle reçoit une formation à l’écriture musicale auprès de maîtres allemands, devenant aussi excellente pianiste et violoniste. Elle revient à Paris vers 1892 pour des études de composition avec Eugène Gigout et Gabriel Fauré, puis avec Vincent d'Indy à la Schola Cantorum, où elle joue aussi l'alto dans l'orchestre et reçoit de d'Indy des cours de direction. Elle épouse en 1895 le comte Alfred de Chabannes La Palice, chanteur amateur, et met au monde la même année leur fille unique, Hedwige. Dès lors, elle consacre sa vie à la composition, sa situation de fortune lui en laissant la possibilité, n'interrompant cette activité que pour des voyages en Orient qui nourrissent son inspiration. Ses premières mélodies paraissent en 1898. Son premier quatuor à cordes est joué en 1899. Son Ouverture de Lear est créée en 1902 à Montreux. Tels sont les débuts d'une production musicale importante qui comprend près de cent cinquante pièces, dont une trentaine pour orchestre symphonique. Le style d’Armande de Polignac atteste notamment de ses études intensives du chant grégorien, des modes et du contrepoint à la Schola Cantorum. Les harmonies en sont surprenantes, les rythmes tour à tour lancinants ou endiablés, les thèmes larges et inspirés. Des critiques décèlent une parenté avec Moussorgsky, Stravinsky et Richard Strauss, d’autres saluent son langage original. Maurice Ravel loue notamment les recherches harmoniques de son ballet La Source lointaine, créé en 1912 à Paris. Elle fait aussi partie des femmes chefs d'orchestre pionnières, aux côtés d'Augusta Holmès, Juliette Folville, Cécile Chaminade et Nadia Boulanger, dirigeant deux de ses ouvrages lyriques (La Petite Sirène en 1907 à Nice, Les Roses du Calife en 1909 à Paris), ainsi que son ballet Les Mille et Une Nuits, en 1914, à Paris et à Bruxelles.
Notons qu’elle est parfois confondue avec sa tante, la princesse de Polignac née Winnaretta Singer.

– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Musique de chambre (max. 9 instruments)]
Danse nordique - violon, piano - 1923
Danse persane - violon, piano - 1913
Danse égyptienne - violon, piano - 1913
Le Voyage - quatuor à cordes - 1922
Nocturne à danser - trio deux violons, piano - 1927
Nocturne à danser - violon, piano - 1927
Sonate en si bémol majeur - violon, piano - 1910
Sonate en sol majeur - violon, piano - 1902
[Musique vocale]
La Flûte de jade - cycle vocal voix élevée, piano - 1918
Rêverie - mélodie voix moyenne, piano - 1903
Soir au Jardin - mélodie voix moyenne, piano - 1906
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 3 juillet 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : POLIGNAC (DE) Armande de POLIGNAC (DE) Armande

Fiche concernée : POLIGNAC (DE) Armande

Infos complémentaires

11 + 3 =

* mentions obligatoires