France
Louise Farrenc naît Jeanne-Louise Dumont en 1804 à Paris dans une famille d’artistes. Elle apprend le piano puis étudie l’harmonie en cours privés avec Anton Reicha, professeur de composition au Conservatoire de Paris. Elle épouse à dix-sept ans le flûtiste et compositeur Aristide Farrenc et reprend ses cours avec Reicha pour le contrepoint, la fugue et l’instrumentation. La naissance de la fille unique du couple, Victorine, en 1826, ralentit peu ses activités. Déjà connue comme pianiste, notamment pour la musique de chambre, elle publie des pièces pour piano, bénéficiant de la maison d’édition de son époux qui apportera toujours son soutien à ses activités de compositrice. En 1834, elle compose ses deux ouvertures. La seconde, op. 24, sera interprétée par l’orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire en 1840. Suivront trois symphonies, composées respectivement en 1841, 1845 et 1847, dont la troisième, op. 36, aura aussi l’honneur d’un concert de l’orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire en 1849. En 1839, son Premier Quintette, op. 30, marque les débuts de sa production de musique de chambre : un nonette, un sextuor, deux quintettes avec piano, quatre trios avec piano, deux sonates pour violon et piano et une sonate pour violoncelle et piano. Avec ces œuvres, Louise Farrenc est considérée, aux côtés de Georges Onslow et Henri Reber, comme un des pionniers de la musique de chambre française du XIXe siècle. Sa contribution a été dès son époque saluée par l’attribution à deux reprises, en 1861 et en 1869, du Prix Chartier, prix de composition décerné par l’Académie des Beaux-Arts pour récompenser la qualité d’une production de musique de chambre. Louise Farrenc a été professeure de piano pour les jeunes filles au Conservatoire à partir de 1842. Elle a aussi contribué avec son mari, collectionneur émérite, à la redécouverte des claviéristes du passé, avec la publication du Trésor des pianistes, une collection en vingt livraisons, parue entre 1861 et 1872.

– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Instrumental (solo)]
30 Études, opus 26 - piano - 1838
Douze Études, opus 41 - piano - 1853
Impromptu - piano - 1843
Élévation - orgue
[Musique de chambre (max. 9 instruments)]
Nonetto en mi bémol majeur, opus 38 - quintette à vent, quatuor à cordes - 1849
Sextuor en do mineur, opus 40 - quintette à vent, piano - 1852
Sonate n°1, opus 37 - violon, piano
Sonate n°2 opus 39 - violon, piano
[Musique vocale]
Andréa – Ballade - voix, orchestre
Hymne de Lamartine - chœur SATB a cappella
La Madone - mélodie
La Tourterelle - mélodie - 1839
O Salutaris Hostia - trio soprano, contralto, ténor a cappella
[Orchestre]
Symphonie n°1, opus 32 - orchestre - 1842
Symphonie n°2, opus 35 - orchestre - 1845
Symphonie n°3, opus 36 - orchestre - 1847
[Orchestre avec soliste(s)]
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 3 juillet 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : FARRENC Louise de FARRENC Louise

Fiche concernée : FARRENC Louise

Infos complémentaires

8 + 3 =

* mentions obligatoires