France
Adrienne Clostre naît en 1921 à Thomery en Seine-et-Marne. Son père, ingénieur-chimiste, est chanteur amateur et lui transmet le goût du chant. Sa mère l’initie à la poésie. Elle décide à neuf ans, après avoir entendu Boris Godounov de Moussorgski, de se consacrer à la composition. Elle entre au Conservatoire de Paris en 1939, y obtient en 1947 un second prix de piano dans la classe d’Yves Nat, puis poursuit ses études avec Jean et Noël Gallon, Darius Milhaud, Jean Rivier et Olivier Messiaen et remporte en 1949 le Grand Prix de Rome de composition. Au cours du séjour à Rome, elle rencontre son futur époux, Robert Biset, lui-même lauréat d’architecture ; ils se marient en 1951 et auront deux filles. Elle laisse plusieurs œuvres de musique « pure », comme un Concerto pour hautbois (1969), un Concerto pour violon et flûte (1972), un Concerto pour trompette (1987), Six dialogues pour hautbois solo (1972), Permutations (1972-1978) pour hautbois, trompette, trombone et alto. D’autres œuvres montrent combien son inspiration part du texte : Mise en pièce d’un albatros (1987) pour voix de femme et percussion, inspiré de Baudelaire ; Garbo, la Solitaire (1995) pour violoncelle seul et voix parlée off ; ainsi que Sun pour quatuor à cordes et Waves pour piano, inspirés de Virginia Woolf (1991). Mais c’est surtout le théâtre musical qui la passionne, reflet des chocs esthétiques de son enfance. Une de ses premières œuvres est Julien l’Apostat, drame lyrique sur un livret commencé par son père d’après Ibsen et qu’elle achève elle-même ; sa composition l’occupe de 1962 à 1970, dans une écriture qui s’inspire librement du sérialisme. Elle composera notamment Nietzsche (1975) sur des textes du philosophe ; Cinq scènes de la vie italienne (1980) inspirées de faits divers ; Le Secret, ou une lecture musicale du journal de S. Kierkegaard (1982) ; Annapurna (1988) d’après Maurice Herzog ; et Le Triomphe de la vertu (1993) sur son propre livret d’après Dulcitius, comédie de la nonne Hrotsvitha.

– Florence Launay d’après Pierrette Germain –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Instrumental (solo)]
Artifices - piano préparé
Brother blue - harpe celtique - 1978
Garbo la solitaire - suite violoncelle seul, voix parlée - 1995
Histoire de Galmich - piano - 1993
Prologue et danse - violoncelle - 1998
Six Dialogues - hautbois - 1972
Vocalise - piano - 1983
[Musique de chambre (max. 9 instruments)]
Aria - flûte, piano
Aria - flûte, piano - 1999
Brother blue - duo harpe celtique, percussion - 1978
Concert pour le souper d’Elrond – Première version - octuor harpe celtique, violon, alto, quintette de cuivres - 1975
Concert - trompette, piano (réduction) - 1954
Dialogue II - trombone, percussion - 1979
Dialogue II - trombone, piano - 1979
La Reine de Saba - duo percussion, orgue
Le Combat avec l’Ange - duo trompette, orgue - 1983
Permutations - quatuor hautbois, trompette, trombone, alto - 1978
Six Variations - cornet en sib [ou trompette], piano - 1975
Six Variations - cornet [ou trompette], piano - 1975
Sun - quatuor à cordes
[Musique vocale]
3 Fioretti di San Francesco d’Assisi - six voix, ensemble instrumental - 1953
Arrêt sur soupir - mélodie - 2004
Cinq scènes de la vie italienne - musique de scène - 1980
Dans la nuit… le poète - cantate à mettre en scène sur des poèmes de Höderlin, avec électronique - 1984
Deux Motets à six voix - trois sopranos, trois ténors , piano - 1947
El tigre de oro y sombra - mezzo-soprano, piano - 1979
El tigre de oro y sombra - soprano, flûte en sol, harpe celtique, percussion - 1979
Garbo la solitaire - suite violoncelle seul, voix parlée - 1995
I don’t know - mélodie - 2004
Kalt wie erz… heiss wie glut – Cantate à mettre en scène - soprano, mezzo-soprano grave, pianoforte, grande flûte, violoncelle, électronique - 1989
L’Albatros - action dramatique en musique - 1987
La Petite Barbue - spectacle musical pour les enfants d'après un conte de Grimm
La Résurrection de Lazare - scène lyrique - 1949
Le Chant du Cygne - opéra en un acte - 1961
Le Cloître - drame lyrique en trois actes - 1923
Le Secret - spectacle musical en un prologue, six séquences et un entracte - 1981
Le Triomphe de la Vertu - action dramatique en forme de Miracle - 1992
Le Voyage au Pays Enchanté - musique de scène - 1994
Les Musiciens de Brême - fable lyrique en un acte - 1957
Lettres italiennes - mélodrame en hommage à Hector Berlioz en un prologue, sept lettres et un postlude - 1994
Lettres italiennes - mélodrame en hommage à Hector Berlioz en un prologue, sept lettres et un postlude, accompagnement piano - 1994
Lénine ou la Récréation - fresque musicale en un prologue, douze épisodes et un postlude - 2006
Messe - chœur de femmes à trois voix, deux trompettes, cor, trombone, orgue
Messe - chœur de femmes, quintette de cuivre, orgue - 1985
Mise en pièce d’un albatros - voix de femme, percussion - 2002
Peinture et liberté - mélodrame radiophonique - 1989
Quatre Chants d’amitié musicale - haute-contre, piano - 1999
Raïssa ou La Sorcière - drame lyrique en un acte - 1952
Rome. Noël. An 800 - fresque musicale - 1992
Réanimation - mélodrame en trois épisodes, voix de femmes, cor et trois percussionnistes - 2000
Sept Chants d’insomnie - quatuor : haute-contre, flûte, cor, percussion - 2000
[Orchestre]
L’homme qui rit - orchestre - 1967
Peinture et liberté - mélodrame radiophonique - 1989
[Orchestre avec soliste(s)]
Concert - trompette solo, orchestre à cordes - 1954
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 28 juin 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : CLOSTRE Adrienne de CLOSTRE Adrienne

Fiche concernée : CLOSTRE Adrienne

Infos complémentaires

15 + 6 =

* mentions obligatoires