France
Marguerite Béclard naît à Paris en 1884, troisième enfant de Marie-Louise Simonard et de Jules Béclard, doyen de la faculté de médecine. Elle fait ses études à la Schola Cantorum de Paris : orgue avec Abel Decaux et composition avec Vincent d’Indy. Elle est aussi élève de contrepoint de Maurice Emmanuel qui développe son intérêt pour la musique de la Grèce ancienne et les musiques populaires. Elle épouse en 1908 Raoul d’Harcourt et le suit au Pérou où il est nommé chargé d’affaires en 1912. Ils y effectuent un second voyage en 1919 et publient en 1925 un ouvrage pionnier d’ethnomusicologie, La Musique des Incas et ses survivances. Ils publieront également en 1956 un ouvrage sur les chansons populaires françaises du Canada et travailleront aussi sur les chansons populaires françaises de la Louisiane. Ces recherches vont en partie influencer l’inspiration de Marguerite Béclard d’Harcourt. Elle publie en 1923 des arrangements de mélodies populaires indiennes de l’Équateur, du Pérou et de la Bolivie pour une voix et harpe, piano, mandoline, guitare et flûte ainsi que des danses pour flûte seule et pour flûte et harpe ou piano, qui inaugurent son important catalogue d’harmonisations. Elle compose vers 1926 Raïmi, des scènes chorégraphiques pour solistes, chœurs et orchestre inspirées des cérémonies incas et créées en 1939 sous la direction d’Eugène Bigot. On note dans la même inspiration américaine ses Deux danses créoles (1939) pour violon et harpe ou piano et sa Rapsodie péruvienne (1945) pour trio d’anches. Elle présente plusieurs de ses œuvres à la Société Nationale de Musique et à la Société Musicale Indépendante et laisse une quarantaine de mélodies, dont certaines existent aussi avec instruments ou orchestre, une dizaine de chœurs, trois pièces pour clavier, une dizaine de pièces de musique de chambre, quatre œuvres symphoniques, le ballet avec solistes et chœurs Raïmi et une légende lyrique sur son propre livret, Dierdane. La majorité de ces œuvres, dont une cinquantaine ont été publiées, sont conservées à la Bibliothèque nationale de France.

– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Instrumental (solo)]
Chant d’Espérance - réduction deux pianos - 1943
[Musique de chambre (max. 9 instruments)]
Chants péruviens - flûte, harpe [ou piano] - 1981
Deux Danses créoles - duo violon, harpe - 1942
Deux Danses créoles - violon, piano - 1942
Rapsodie péruvienne pour trio d’anches - hautbois, clarinette, basson - 1945
Sonate à trois - trio à cordes - 1938
Églogue pour violon, flûte et cordes - réduction violon solo, flûte, piano - 1934
[Musique vocale]
A las montanas irè / À la montagne j’irai - mélodie voix, piano [ou harpe] - 1923
Aa, sumak kancakchaska / Lumière éblouissante - mélodie voix, piano [ou harpe] - 1923
Au Printemps - chœur SATB a cappella - 1956
Beuvons fort - chœur de femmes à quatre voix - 1910
Delirio / Délire - mélodie - 1923
Deux Psaumes - voix moyenne, orgue - 1948
Départ - soprano, baryton, piano - 1933
En Ticapampa / A Ticapampa - mélodie, voix, flûte, piano - 1923
Gentilz gallanz - chœur d'hommes à quatre voix - 1910
Guadalupe de Alcaraz - mélodie - 1946
L’Amour par terre - mélodie - 1907
La Flûte de jade - cycle vocal voix moyenne, piano - 1929
La Fontaine d’Hélène - mélodie - 1942
Le Sentier - mélodie - 1907
Les Enfants dans l’enclos - cycle mélodies voix élevée, piano - 1935
Muchacha bonita / Ô charmant visage - mélodie voix, piano [ou mandoline ou guitare] - 1923
Mélodies populaires indiennes - cycle mélodies - 1923
Péristèris - mélodie - 1909
Péristèris - mélodie, version voix, orchestre
Quand dorment les soleils - extrait de Nocturne en plein jour - 1949
Raïmi ou la Fête du Soleil – Ballet péruvien avec chœur - réduction chœur SATB, piano à quatre mains - 1926
Raïmi ou la Fête du Soleil – Scènes chorégraphiques - voix solistes, chœur SATB, orchestre - 1926
Royne des flours - voix soliste, chœur SATB - 1930
Saucecito, palma verde / Petit saule, branche verte - mélodie, voix, flûte, piano - 1923
Silence !… - mélodie - 1909
Silence !… - mélodie, version voix, quatuor à cordes
Tristesse de Dieu (Dieu parle) - basse solo, orchestre - 1949
Tristesse de Dieu (Dieu parle) - réduction basse, piano
Trois Chants des Andes - cycle mélodies - 1926
Trois Grains du Rosaire - chœur d'enfants, orgue - 1957
Trois Mélodies romantiques - cycle mélodies - 1942
Trois Poèmes de Renée Brimont - cycle mélodies - 1943
Tupucito l’ata / Je te cherche, amie - mélodie voix, piano - 1923
Wambrita ! / Hé ! fille ! - mélodie - 1923
Wasi wasinta / De porte en porte - mélodie voix, piano ou flûte, harpe - 1923
À la Mer - cycle mélodies - 1948
À la Mémoire du Père Donostia – Agnus Dei - chœur d'enfants, voix soliste a cappella - 1957
À la gloire du mot patrie - mélodie - 1945
À nos Morts Héroïques - chœur SATB, réduction piano - 1944
À nos Morts Héroïques - chœur SATB, orchestre - 1944
[Orchestre]
Chant d’Espérance - orchestre - 1943
[Orchestre avec soliste(s)]
Concerto Grosso pour les cordes - quatuor à cordes solistes, orchestre - 1957
Liens utiles
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 28 juin 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : BÉCLARD D’HARCOURT Marguerite de BÉCLARD D’HARCOURT Marguerite

Fiche concernée : BÉCLARD D’HARCOURT Marguerite

Infos complémentaires

10 + 10 =

* mentions obligatoires