France
Francine Aubin naît à Paris en 1938, cadette des cinq enfants de Marie-Thérèse Mauchauffée et Richard Tremblot de la Croix. Ses parents sont musiciens amateurs : sa mère joue de la harpe et son père chante. Dès l’âge de quatre ans, elle explore avec enthousiasme les diverses sonorités du piano. Elle étudie l’harmonie, la flûte et le piano au Conservatoire de Troyes où réside sa famille. Elle est ensuite admise au Conservatoire de Paris pour poursuivre ses études d’écriture et devient élève de composition dans la classe du compositeur et chef d’orchestre Tony Aubin, remportant un premier prix en 1958. En 1969, elle est la première femme à obtenir le Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur de conservatoire. Elle enseigne à partir de 1978 l’analyse et la composition au Conservatoire de Rueil-Malmaison dont elle devient directrice en 1989, ajoutant à ses activités la direction de l’orchestre symphonique de l’institution. Elle avait épousé en 1975 Tony Aubin, après la mort de sa seconde épouse, la pianiste Louise Clavius-Marius. Elle bénéficie du soutien inconditionnel de son mari pour ses activités de composition. L’enseignement de Tony Aubin lui avait transmis l’esthétique de Paul Dukas qu’il considérait comme son père spirituel et qu’elle-même voit comme son « grand-père ». Après une incursion dans le langage musical des années 1960, avec notamment sa pièce Libertatis (1968) créée par l’Orchestre National de l’ORTF, elle revendique son attachement à la tonalité : « le langage tonal avec sa merveilleuse palette de couleurs et de contrastes », pour citer ses propres termes. Elle affirme sa personnalité « romantique » et dit aussi : « La musique pour moi est faite avant tout pour émouvoir le cœur et non pour exhiber des prouesses techniques d’écriture ». Plusieurs œuvres d’envergure illustrent son chemin, comme sa Symphonie Kiev (1991). Une cinquantaine de ses pièces ont été publiées.

– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Instrumental (solo)]
Douze Études-fantasties - hautbois - 2008
Inventions champêtres - solo, duo, trio hautbois - 1987
[Musique de chambre (max. 9 instruments)]
Après une lecture du Petit Prince - quintette à vent, piano, récitant
Berceuse pour Olivier - hautbois, piano - 1985
Inventions champêtres - solo, duo, trio hautbois - 1987
Sonate - hautbois, piano - 2002
[Musique vocale]
Après une lecture du Petit Prince - quintette à vent, piano, récitant
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 3 juillet 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : AUBIN Francine de AUBIN Francine

Fiche concernée : AUBIN Francine

Infos complémentaires

9 + 8 =

* mentions obligatoires