JAËLL Marie | 1846 - 1925
France
Date composition : 1880
Formation

    Musique vocale : Voix sans / avec clavier
Effectif
1 voix, 1 piano
Editeur
[Édition ancienne] Paris, Brandus (1880) : reproduction possible sur demande à la Bnu de Strasbourg

[Manuscrit] Reproduction possible sur demande à la Bnu de Strasbourg
JAËLL Marie
|
1846 - 1925
France
Commentaire
Poésie de Marie Jaëll, traduite de l'allemand par Charles Grandmougin.
Dédicace À Madame Alfred Ott.
I. À toi
II. Éternel amour
III. Les Petits Oiseaux
IV. Le Bonheur s'effeuille et passe
Créées le 25 janvier 1879 (I, II et III) et le 27 mars 1880 (IV).

Version française des Fünf Lieder :
À toi : I. Dein
Éternel amour : IV. Ewige Lieder
Les Petits Oiseaux : III. Die Vöglein
Le Bonheur s'effeuille et passe : V. Die Wang ist blass
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 7 juin 2021

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : Quatre mélodies de JAËLL Marie

Fiche concernée : Quatre mélodies

Infos complémentaires

11 + 1 =

* mentions obligatoires