France
Lili Boulanger (1893-1918), élève de Paul Vidal au Conservatoire de Paris, est la première femme à avoir remporté le prix de Rome de composition musicale, en 1913. Disparue cinq ans plus tard, elle a cependant pu laisser des œuvres marquantes, comme ses trois psaumes avec grand orchestre (1914-1917) et le cycle de mélodies Clairières dans le Ciel (1914).
– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Instrumental (solo)]
D’un matin de printemps - deux pianos - 1917
Trois morceaux - piano - 1914
[Musique de chambre (≤ 9 instruments)]
Cortège - violon, piano
D’un matin de printemps - trio violon, violoncelle, piano
D’un matin de printemps - violon, piano - 1918
D’un soir triste - trio violon, violoncelle, piano
Nocturne - violon, piano - 1911
[Musique vocale]
Clairières dans le ciel - mélodie - 1914
Faust et Hélène - cantate - 1913
Hymne au Soleil - œuvre chorale profane - 1912
La Source - œuvre chorale profane - 1912
Les Sirènes - œuvre chorale profane - 1911
Pendant la Tempête - œuvre chorale profane - 1912
Pie Jesu - chant religieux - 1918
Pie Jesu - chant religieux - 1918
Pour les Funérailles d’un Soldat - œuvre chorale profane
Pour les Funérailles d’un Soldat - œuvre chorale profane - 1912
Psaume 129 - œuvre chorale sacrée - 1916
Psaume 130 Du Fond de l’Abîme - œuvre chorale sacrée
Psaume 24 - œuvre chorale sacrée - 1916
Renouveau - œuvre chorale profane - 1911
Soir sur la plaine - œuvre chorale profane - 1913
Soleils de Septembre - œuvre chorale profane - 1912
Sous-Bois - œuvre chorale profane - 1911
Vieille Prière Bouddhique - œuvre chorale sacrée
[Orchestre]
D’un matin de printemps - œuvre symphonique - 1917
D’un soir triste - œuvre symphonique - 1918
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 16 November 2020