Royaume-Uni
Ethel Smyth (1858-1944) est la compositrice anglaise la plus importante du début du XXe siècle. Elle a étudié la composition à Leipzig avec Heinrich von Herzogenberg et a bénéficié des conseils de Tchaïkovski pour approfondie sa maîtrise de l’instrumentation. Son premier succès fut sa Messe, en 1893, prélude à une brillante carrière, avec notamment ses ouvrages lyriques Der Wald, The Wreckers et The Boatswain’s Mate et sa symphonie lyrique The Prison. Elle est une des rares compositrices à avoir manifesté ouvertement son féminisme.

– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Musique de chambre (≤ 9 instruments)]
Sonate en do mineur - violoncelle, piano
Sonate en la, opus 5 - violoncelle, piano
Two Interlinked French Folk-Melodies - trio flûte, hautbois, piano - 1924
Two Interlinked French Folk-Melodies - trio flûte, violon [ou alto], piano - 1924
Variations on Bonnie Sweet Robin (Ophelia’s Song) - trio flûte, hautbois, piano - 1927
Variations on Bonnie Sweet Robin (Ophelia’s Song) - trio flûte, violon [ou alto], piano - 1927
[Musique vocale]
A Spring Canticle (de l’opéra Der Wald) - œuvre chorale profane - 1902
Mass in D - œuvre chorale sacrée - 1891
Sleepless Dreams - œuvre chorale profane - 1910
The Prison - œuvre chorale profane - 1930
[Orchestre]
Sérénade en ré majeur - œuvre symphonique
Two Interlinked French Folk-Melodies - ensemble à cordes - 1924
[Orchestre avec soliste]
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 7 juin 2021

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : SMYTH Ethel de SMYTH Ethel

Fiche concernée : SMYTH Ethel

Infos complémentaires

2 + 6 =

* mentions obligatoires