France
Marie Jaëll (1846-1925), enfant prodige, a d’abord entamé une grande carrière de pianiste avant de se tourner vers la composition qu’elle a étudiée avec Camille Saint-Saëns. Elle a écrit pour son instrument, en particulier deux concertos, en 1877 et 1884, et des pièces avant-gardistes inspirées de l’Inferno de Dante, Ce qu’on entend dans l’Enfer/le Purgatoire/le Paradis (1893-1894). Elle a aussi laissé de la musique de chambre, une œuvre proche genre de l’oratorio, Am Grabe eines Kindes (1880), et des mélodies. Son opéra Runéa est resté inachevé.
– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Musique de chambre (≤ 9 instruments)]
Adagio pour alto - alto, piano - 1886
Ballade - violon, piano - 1886
Dans un rêve - trio violon, violoncelle, piano - 1881
Fantasie - violon, piano - 1881
Romance - violon, piano - 1882
Sonate en sol mineur - violoncelle, piano
Sonate - violon, piano - 1881
[Musique vocale]
Psaume LXV - chœur mixte a cappella
Vœu (n°6 des Orientales) - mélodie - 1893
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 16 novembre 2020

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : JAËLL Marie de JAËLL Marie

Fiche concernée : JAËLL Marie

* mentions obligatoires