Photo: Document BNU Strasbourg
France
Marie Jaëll (1846-1925), enfant prodige, a d’abord entamé une grande carrière de pianiste avant de se tourner vers la composition qu’elle a étudiée avec Camille Saint-Saëns. Elle a écrit pour son instrument, en particulier deux concertos, en 1877 et 1884, et des pièces avant-gardistes inspirées de l’Inferno de Dante, Ce qu’on entend dans l’Enfer/le Purgatoire/le Paradis (1893-1894). Elle a aussi laissé de la musique de chambre, une œuvre proche genre de l’oratorio, Am Grabe eines Kindes (1880), et des mélodies. Son opéra Runéa est resté inachevé.

– Florence Launay –


En 2004, le « Catalogue des œuvres musicales de Marie Jaëll » paraissait dans l’ouvrage Marie Jaëll : « Un cerveau de philosophe et des doigts d’artiste », coordonné par Laurent Hurpeau (Lyon, Éd. Symétrie). Une version mise à jour est en ligne sur le site Marie Jaëll, de l’Alsace à l’Europe (cf. Liens utiles). Les œuvres musicales de Jaëll font partie du Fonds Marie Jaëll qui rassemble les documents lui ayant appartenu : manuscrits musicaux, d’écrits pédagogiques, photographies, objets, buste et une importante correspondance avec ses contemporains. Ils ont été donnés à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg par sa famille et l’Association Marie Jaëll de Paris. La moitié des œuvres musicales de Marie Jaëll sont restées inédites. Des reproductions peuvent être demandées auprès de la Bnu de Strasbourg. Certaines œuvres ont été numérisées par la Bnu de Strasbourg et sont accessibles en ligne.

Le corpus musical rassemble une centaine d’œuvres, composées entre 1871 et 1899. Une trentaine œuvres sont dédiées au piano : des œuvres à visée pédagogique, comme Les Jours pluvieux, aux œuvres avant-gardistes comme les Pièces pour piano. I. Ce qu’on entend dans l’Enfer… le Purgatoire…le Paradis (1894). À quatre mains, citons les Valses, opus 8 (1874), les Voix du printemps et la réduction à deux pianos de son Concerto pour piano n°2. Les poètes comme Baudelaire ou Richepin lui ont inspiré des mélodies mais elle a aussi composé des œuvres d’ampleur pour chœurs et orchestre, notamment Au tombeau d’un enfant, Ossiane, un poème symphonique, et une œuvre très originale La Légende des Ours, six chants humoristiques. Avec orchestre, elle a écrit une dizaine de titres, dont un concerto pour violoncelle et deux pour piano. Notons aussi des œuvres de musique de chambre, principalement pour cordes et piano, comme le Quatuor à cordes en sol mineur édité récemment en 2010.

– Marie-Laure Ingelaere –


La liste d'œuvres disponible dans Demandez à Clara est réalisée à partir du catalogue de Marie-Laure Ingelaere, consultable sur le site « Marie Jaëll, de l’Alsace à l’Europe » (section Bibliographie).
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Instrumental (solo)]
Bagatelles - piano - 1872
Bouderie - piano
Concerto pour piano n°1 en ré mineur - réduction deux pianos - 1877
Concerto pour piano n°2 en ut mineur - réduction deux pianos - 1884
Feuillet d’album - piano - 1871
Harmonies imitatives - piano - 1877
Les Cloches lointaines - piano - 1899
Pauvre mendiante - piano - 1899
Sphinx - piano - 1885
Supplication - piano - 1899
Valses mignonnes - piano - 1888
Valses mélancoliques - piano - 1888
Voix du printemps - piano à quatre mains - 1885
Égaré - piano
[Musique de chambre (≤ 9 instruments)]
Adagio pour alto - alto, piano - 1886
Ballade - piano, violon - 1886
Concerto pour violoncelle (réduction) - violoncelle, piano - 1882
Dans un rêve - trio violon, violoncelle, piano - 1881
Romance pour violon - avec accompagnement de piano - 1882
[Musique vocale]
Am Grabe eines Kindes / Au tombeau d’un enfant - contralto solo, chœur SATB, orchestre - 1879
Am Grabe eines Kindes / Au tombeau d’un enfant - version contralto solo, chœur SATB, piano - 1879
Bärenlieder / La Légende des Ours - soprano, orchestre - 1878
Bärenlieder / La Légende des Ours - version soprano, piano - 1878
Friede mit euch - petit chœur - 1885
Fünf Lieder - chant, piano - 1880
Götterlieder - voix, orchestre - 1877
La Mer - chant, piano - 1893
Le Catafalque - voix de contralto [ou mezzo], piano
Les Heures - mélodie chant, piano
Les Hiboux - chant, piano
Les Orientales - mélodies - 1893
Ossiane – poème symphonique - chant, orchestre - 1879
Ossiane – poème symphonique - chant, réduction piano - 1879
Psaume LXV - chœur SATB a cappella - 1872
Quatre mélodies - version française des Fünf Lieder - 1880
Recueil de chansons - voix moyenne, piano
Runéa / Mara / Ethione - drame musical, opéra - 1880
Vœu (n°6 des Orientales) - mélodie - 1893
[Orchestre]
Dans la Chapelle - orchestre symphonique
En route - orchestre - 1882
Harmonies d’Alsace - orchestre - 1917
Idylle (de Voix du printemps) - version orchestrale - 1885
Les Jours pluvieux - orchestre - 1894
Sur la grand’route (de Voix du printemps) - version orchestrale - 1885
[Orchestre avec soliste]
Concerto pour piano n°1 en ré mineur - piano, orchestre - 1877
Concerto pour piano n°2 en ut mineur - piano, orchestre - 1884
Concerto pour violoncelle - violoncelle, orchestre - 1882
Romance pour violon - avec accompagnement d'orchestre - 1882
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 7 juin 2021

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : JAËLL Marie de JAËLL Marie

Fiche concernée : JAËLL Marie

Infos complémentaires

12 + 14 =

* mentions obligatoires