France
Henriette Renié, née à Paris en 1875, est restée dans les mémoires comme harpiste virtuose. Dès l’âge de cinq ans, elle se passionne pour la harpe. Lauréate à onze ans d’un prix de harpe au Conservatoire de Paris, elle entame une grande carrière de soliste et devient aussi une pédagogue célèbre, formant une multitude d’élèves qui feront rayonner son enseignement dans le monde entier. Elle manifeste aussi des ambitions dans le domaine de la composition. Élève de Théodore Dubois au Conservatoire, elle obtient en 1895 un second prix de contrepoint et fugue. Avec son Concerto en ut mineur pour harpe et orchestre, dont elle avait débuté la conception pendant ses études et qu’elle interprète elle-même en 1901 aux Concerts Lamoureux sous la direction de Camille Chevillard, Henriette Renié fait sensation. Ancrée dans le post-romantisme français, l’œuvre contribuera à rétablir la harpe comme instrument concertant. À côté de pièces pour harpe seule, elle compose aussi Deux Pièces symphoniques pour harpe et orchestre, intitulées Élégie et Danse caprice, qu’elle crée elle-même sous la direction de Camille Chevillard, respectivement en 1906 et 1910. Le Ménestrel du 15 décembre 1906 écrit au sujet de l'Élégie : « La charmante artiste, dont le jeu brillant et la virtuosité transcendante sont maintenant consacrés, a prouvé qu'elle sait aussi aisément manier l'orchestre que faire chanter son poétique instrument. Très polyphonique, agréablement concertante, cette pièce, qui est assez développée et fort bien construite, a été très appréciée ». Henriette Renié s'exprime aussi dans le domaine de la musique de chambre, avec en particulier un Trio pour violon, violoncelle et harpe ou piano (1901-1902) et une Sonate pour violoncelle et piano (s.d.), des pièces qui unissent avec bonheur tous les ingrédients de la musique de chambre française de la fin du XIXe siècle. Sa contribution à ce répertoire lui doit de recevoir en 1916 le Prix Chartier de musique de chambre décerné par l’Académie des Beaux-Arts.

– Florence Launay –
Œuvres référencées sur Demandez à Clara
[Musique de chambre (max. 9 instruments)]
Trio pour harpe, violon et violoncelle - [harpe ou piano] - 1910
Contributeur : Présence Compositrices - dernière mise à jour 3 juillet 2022

SUGGÉRER UN COMPLÉMENT D'INFORMATION SUR CETTE FICHE ?
ÉCRIVEZ-NOUS !

Fiche concernée : RENIÉ Henriette de RENIÉ Henriette

Fiche concernée : RENIÉ Henriette

Infos complémentaires

7 + 11 =

* mentions obligatoires